Historique

Depuis de nombreuses années, le Département de Psychologie de l’Université de Namur s’est intéressé à l’utilisation des technologies de la communication et de l’information, en particulier au service des personnes présentant un handicap. Par ce biais, plusieurs recherches ont mis en évidence la nécessité de bénéficier d’une structure qui prenne en charge l’aide aux personnes handicapées par les technologies en Wallonie. Ce constat, a coïncidé logiquement avec l’essor des technologies et des possibilités qu’elles représentent pour le grand public, dans la vie de tous les jours mais aussi en situation de difficulté. Dans ce cadre, l’intervention de professionnels appartenant aux champs du handicap et de la technologie s’est révélée primordiale. Une expertise technologique ainsi qu’une méthodologie d’accompagnement à la maîtrise de ces outils s’avéraient également indispensables, offrant une garantie d’intégration optimale de la technologie en milieu de vie.

C’est en réponse à ces demandes que l’asbl « Psychologie, Aides Techniques et Handicap » (PATH) est créée en 1993. Située à Namur dans les locaux du Département de la faculté de médecine, elle accueille en son sein deux services : « le Centre de Ressource et d’Evaluation des Technologies pour les personnes Handicapées » (CRETH) et le « Service d’Accompagnement Technologie, Informatique et Handicap » (SATIH). Ces deux services sont subsidiés par l’AVIQ (Agence pour une Vie de Qualité).

Le CRETH est issu d’une convention entre l’Université de Namur, l’AWIPH[1] et l’asbl PATH en 1996. Il a pour mission d’évaluer les besoins et les projets des personnes handicapées et d’analyser la réponse technologique la mieux adaptée. Pour se faire, il a développé une expertise technologique dans le domaine du handicap ainsi que des compétences dans le domaine de l’évaluation des besoins des utilisateurs handicapés. Plus de 250 demandes par an y sont analysées et traitées.

Parallèlement, suite au constat d’un besoin d’accompagnement, de sensibilisation et de réflexion communautaire, le SATIH est mis sur pied dans le cadre des agréments pour les services d’accompagnement. Depuis son premier agrément, en 1995, le SATIH a toujours été reconnu comme service chargé d’activités spécifiques. Celles-ci se subdivisent en deux catégories : l’accompagnement individuel à l’utilisation de la technologie et la formation et/ou sensibilisation de toute personne en relation avec la personne handicapée.

Notons que depuis l’arrêté du 22 avril 2004, le SATIH est reconnu comme service d’accompagnement polyvalent. Les activités de ces deux services sont donc clairement liées et complémentaires. Leurs missions et domaines de compétences se révèlent chaque jour sur le terrain par l’interaction continue qui existe entre le CRETH et le SATIH.

En janvier 2014, le projet « Prêt Accompagnement », à destination des personnes atteintes de maladie neuro dégénératives rapides, est créé grâce à une collaboration entre le CRETH, le SATIH et l’AVIQ. Il vise une réponse rapide et adaptée à la situation de chaque personne par la mise en prêt de matériel.

En 2013, le projet « les Tactiles » voit le jour. Directement issu de rencontres avec des personnes handicapées et des professionnels, il met en évidence les solutions proposées par les technologies tactiles grand public afin de répondre aux besoins des personnes porteuses de handicap.

La personne handicapée, la co-construction de solutions avec celle-ci mais aussi avec les familles et professionnels sont au centre des démarches de l’ASBL.

[1] Depuis le 1er janvier 2016, l’AVIQ, Agence pour une Vie de Qualité, est la nouvelle administration wallonne qui intègre les compétences de l’ancienne Awiph